Le rituel du Theyyam

Le rituel du Theyyam ne se déroule que sur la côte Malabar, dans le district de Kannur ou celui de Kasarakod, au nord du Kérala (souvent nommé «God’s own land » = le pays de Dieu). Theyyam a son origine étymologique dans Daivam, c’est à dire Dieu en langue vernaculaire.

Les Theyyams sont célébrés entre le dixième mois de l’année, Thulam, correspondant en Malayalam (la langue du Kérala) à la période mi-octobre/mi-novembre, et le milieu de Idavam (mi-mai/mi-juin). Il s’agit donc de la période entre la fin de la récolte et la préparation de celle de l’année suivante. C’est un temps de prière pour une bonne récolte, la prospérité et la solidité sociale en général.

Seuls les membres de communautés particulières sont habilités à les célébrer.

(Je développerai cela dans un article ultérieur).
Les coiffures, les masques, les maquillages, et les ornements de corps sont spectaculaires, tant par leur taille démesurée que par leurs couleurs où domine le rouge vif.

Je suis devenu un passionné de Theyyam que je commence à bien connaître. Mais, nous le verrons plus tard, très difficile tout de même à appréhender et à en saisir les détails et leur sens, pour nous occidentaux.

C’est un sujet d’articles suivis qui prendra une place importante dans ce blog.

Le rituel du Theyyam peut être décrit comme la forme la plus importante et la plus spectaculaire de l’art rituel de cette contrée. Elle est associée à des mythes et des légendes, mais il s’agit aussi d’une forme de culte, composé de rites et de danses divines par lesquels les dieux sont honorés.

L’adoration de dieux, déesses, héros légendaires, etc, dont on veut commémorer le souvenir, la force ou la valeur morale, est basée sur le concept de la transe, après des rituels propitiatoires appropriés.

Le dieu ou la déesse appartenant à un temple devient temporellement manifeste dans le corps du « performer » (l’homme qui va effectuer le rituel), l’élevant ainsi à un statut divin.

J’utiliserai indifféremment, comme les indiens eux-même, les termes de « performer » et « performance » pour désigner le rituel proprement dit ou celui (ou ceux) qui l’interprète(nt).

Ces cérémonies durent très longtemps, commençant souvent aux alentours de 18h et se poursuivant jusqu’au lendemain 12h ou 14h, voire davantage. L’on peut y assister du début à la fin, mais aussi par séquences diurnes ou nocturnes.

Les Theyyams se déroulent la plupart du temps dans l’enceinte d’un petit sanctuaire ou dans un espace arboré sacré faisant partie de celui-ci, dénommé kaavu, ou dans la cour d’une maison ancestrale, plus rarement dans un espace ouvert doté d’un sanctuaire temporaire appelé pathi.

Selon l’hindouisme, toutes les activités de création-préservation-destruction de l’Univers sont contrôlées par les trois dieux Brahma, Vishnou, et Shiva. Pour faire respecter la justice, ces dieux apparaissent sous de nombreuses formes et incarnations. L’homme a intégré leurs formes et leurs comportements divins en tant qu’autre manière de culte. Ils sont devenus une partie de leur Culture, ont subi de nombreuses modifications au fil du temps, entraînant une évolution dans cette dernière.

Il est très difficile d’identifier la période exacte de l’origine du Theyyam. Cependant personne ne peut réfuter qu’elle est très archaïque.

Selon la croyance générale, elle est attribuée à Manakkadan Gurukkal (Gurukkal signifie « maître »). C’était un grand artiste et occultiste appartenant à la communauté Vannan.

Un jour, le Rajah de Chirakkal l’invita afin de tester sa compétence en tant qu’artiste et magicien. Gurukkal résidait à Manakkad dans le Karivellur, à environ 40 kilomètres du palais du Rajah. Ce dernier avait ordonné d’établir différents obstacles à la traversée de la rivière par le bac. Mais Gurukkal réussit à la traverser grâce à ses pouvoirs divns.

Les portes du Fort ont également été fermées pour l’empêcher d’entrer, mais cette fois encore il réussit à comparaître devant le roi. Le Rajah était assis parmi quelques autres personnes de la Cour, en sorte que Gurukkal ne puisse pas l’identifier. Mais Gurukkal reconnut facilement le roi, et l’honora. (hé, hé, hé, ça ne vous rappelle pas une certaine Jeanne ? – NDLR -). Alors qu’il fut convié à manger, il fut placé de telle sorte qu’il devait jeter lui-même (et non un serviteur – NDLR -) la feuille de bananier dans laquelle il avait été servi. (Aujourd’hui encore il est assez fréquent dans certains restaurants ou lors de grands rassemblements tels que les mariages, par exemple, que le repas soit servi non dans une assiette, mais sur une feuille de bananier – re NDLR -). Le but étant de lui faire sentir son infériorité. Gurukkal prévit alors de recevoir son riz sur une feuille de melon. Et après avoir pris son repas, il avala la feuille et évita ainsi habilement l’humiliation de devoir la prendre et la jeter lui-même. C’est ainsi qu’il réussit à surmonter les épreuves du Rajah.

Il lui fut ensuite demandé de créer des costumes pour des divinités dont les danses rituelles devaient être effectuées sous la forme des Theyyams au cours de la nuit. Alors Gurukkal conçut trente cinq Theyyams différents avant le lever du soleil.

Le Rajah admit la compétence de Gurukkal et un titre lui fut décerné.

On pense que c’est là l’origine de la forme actuelle des Theyyams.

 

Ne ratez pas le prochain article sur le Theyyam !

Venez consulter régulièrement ce site.

Pour terminer la consultation de ce billet, parcourez la galerie ci-dessous soit en cliquant sur chaque photo pour obtenir la suivante, soit en cliquant sur les petites flèches latérales.

Vous découvrirez d’autres photos accompagnées des textes appropriés sur les différentes sortes de « performances » dans de prochains articles.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close