Un bon gardien fait son boulot

à Mang Gyu

 

 

Le diaporama photos se situe tout en bas de la page à la suite du texte

 

 

 

 

 

 

Après un dernier moment – petit dej – avec l’unique moine restant à Ridzong, nous avons pris la direction d’Alchi par le chemin des écoliers.

En effet, juste en face, de l’autre côté de l’Indus , se situe le gonpa de Mang Gyu.

Si à vol d’aigle les deux monastères sont proches ce n’est pas le cas à pied et encore moins en voiture.

Et heureusement que nous y sommes venus véhiculés, car, une fois de plus, tout était bouclé. Fermé pour travaux !!!

Mais les workers étaient en récréation.

Personne en ce lieu désert.

Mais comme je suis un homme chanceux, me dit-on souvent, le temps d’admirer le paysage, et un moine souriant, sorti de nulle part ou envoyé là magiquement par une dakini, nous a ouvert les portes en précisant bien que c’était exceptionnel car les temples étaient fermés pour de longs mois de travaux.

Pas de photos ! Ça nuit aux peintures précise-t-il.

Alors je lui explique qu’avec mon appareil je peux photographier sans flash. Ce sont les flashes répétés qui endommagent les fresques. Mais il ne veut rien entendre, et je le sens sur le point de replacer son cadenas sur la porte. Alors je la joue diplomatie, sourire et compréhension.

Une fois la porte ouverte je comprends son incrédulité sur ma possibilité de faire des photos sans flash : il fait noir comme dans un four.

– Je peux utiliser une torche électrique ?

– Oui, bien sûr.

Mais il ne me fait guère confiance, le bougre, et il ne nous lâche pas d’une semelle. Alors ostensiblement je remets le cache sur mon objectif et laisse pendre mon appareil sur ma hanche.

L’effet est immédiat. Il sort, rassuré.

Oh qu’il avait tort d’être rassuré et raison de se méfier de moi.

Car à peine a-t-il le dos tourné que je donne vite fait à Johny ma lampe frontale censée éclairer à plus de 100 mètres

– Vite, éclaire moi !

A peine le temps de faire quelques prises de vue de la gigantesque statue que déjà ce vieux renard rusé de moine revient.

– Tu as fait des photos ? risque-t-il d’un air suspicieux

– Non, non, j’ai juste éclairé avec ma lampe.

Nous ne pourrons pas obtenir qu’il ouvre l’autre Lhakhang. Il répète en litanies : closed, closed, work in progress…

Ne te plains pas, Marien, tu as pu en voir une partie. D’autres n’auront pas eu ta chance qui auront fait une pénible ascension pour trouver portes closes.

Une fois seuls Johny me reproche d’avoir fait des photos malgré l’interdiction.

– Oh, tu ne vas pas t’y mettre toi aussi ?!!! Il a dit pas de flash ! J’ai pas fait de flash…

– Oui mais il a dit pas de photos…

– La plupart des indiens toi y compris, vous mentez et trichez tout le temps et là tu viens me donner des leçons…

Heureusement nos disputes ne vont jamais plus loin que ce genre de chamailleries.

 

Comme je l’ai déjà mentionné, même si je me prive de certains paysages en ne faisant pas de trek, je m’arrange toujours pour descendre de voiture et faire ma propre rando à ma mesure et à mon rythme.
C’est ainsi que nous avons pu flâner à travers villages et champs d’orge, sur des chemins étroits, et découvrir des scènes de récoltes ou des paysages fabuleux.

Comme nous ouvrions grands nos yeux, mais fermions nos bouches, je ne vais pas gonfler artificiellement cet article par des blas-blas inutiles. Et puis, c’est pas tous les jours qu’on fait une rencontre exceptionnelle ou qu’il nous arrive une aventure mémorable.

Par ailleurs j’ai opté pour un récit de voyage personnel donc je ne vois pas l’intérêt de plagier tout ce qui est écrit dans les divers guides sur les différents monastères, statues, légendes, symboles ou autres, tel celui de Jean-Louis Taillefer  que je vous recommande… Certains voyageurs  le font mieux que moi sur leurs carnets, je leur en laisse le mérite

Donc, place aux photos…

 

 

Vous pouvez stopper le diaporama à tout moment, en survolant la photo avec la souris. Si vous cliquez sur la photo, le diaporama automatique s’arrêtera et vous pourrez faire défiler les images une par une dans leur format réel

A vous de jouer avec votre souris

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close